mercredi 2 décembre 2015

2 mois à Lima

Et voilá! Déjà deux mois de passé à Lima. Le temps passe vite. Si vite que je n'ai pas écrit sur le blog depuis un petit moment. Désolé mais le fait est que de me poser me donne moins envie d'écrire (en plus du fait qu'en statique la vie est moins trépidante). Je vais donc essayer de combler ce retard mais je vous préviens, les articles sur le blog risquent de se faire rare...


j'avais donc fini par trouver un travail en tant que livreur de bière. J'ai passé un superbe moment á effectuer ce travail. Certe très physique pour mes petits bras pas musclés (tout mon corp en fait!) j'ai quand même sû apprécier ces heures dans les embouteillages au volant de ma coccinelle d'antologie.
Et que dire de la conduite des péruviens... un vrai régal pour les oreilles et pour les yeux. Un pilotage tout en finesse, une délicatesse dans chaque manoeuvre et un fair play au volant qui ferait palir un parisien!

Nan en vrai j'ai vraiment aimé ce travail physique et stressant. De plus l'ambiance du travail était plus que chouette. Malheureusement, la coccinnelle à eue raison de moi. Le passage de la première relevant du combat permanant et le chargement de caisses de 15 Kg à l'arriere de la voiture en passant par la porte avant (pas de coffre) ont eu raison de moi. Une douleur insuportable au dos et aux côtes m'a obligé à du repos apres 5 scéances chez le kine. C'est donc avec regret (pour moi comme pour l'equipe avec qui je travaillais) que j'ai du prendre du repos à la maison.
Enfin du repos.... à vrai dire j'en ai pas pris car apres avoir passé 10 jours à déplacer la collection de valises (pleines....) que comporte cette maison, j'ai du enchainer sur de la peinture.
Et quand la peinture est finie et que tu te dis que, enfin, tu vas pouvoir souffler et bien non, le réservoir de 1000L d'eau qu'il y a sur le toit decide de se mettre à fuire en pleine nuit. Du coup épongeage, coupure d'eau et changement d'un réservoir et toutes ses connexions, le tout avec un plombier peruvien on ne peu plus compétent. Mais bon ca a fini par être rêglé, du coup j'ai pu m'occuper du robinet de l'évier de la cuisine qui gouttait fourbeusement...


Bon on a quand même trouvé le temps pour fêter mon anniversaire et celui de Sonia et avons profité de l'aménagement de deux chambres suplémentaires pour accueillir un ami de Sonia qui est devenu notre colloc'. Tout doucement la maison prend donc vie...

J'ai pu, après de quelques essais infructueux en Argentine, rencontrer de nouveau Martin, un argentin que j'avais rencontré en Espagne au moment de traverser le détroit de Gibraltar. C'est donc deux ans après avoir traversé ensemble vers l'Afrique que nous avons pu nous revoir. Retrouvailles aussi avec Sebastian et Martin, rencontrés à Samaipata quelques mois plus tôt. Quant à Matias, compagnon de travail de la Patagonie, il m'avait hébergé chez lui á Santiago, j'ai pu lui rendre la pareil...

Nous apprécions réellement la cuisine après des mois sur la route à manger sur le pouce.  Chicha morada, gâteaux, ceviche, lomo saltado,... Nous innovons et tentons des spécialités culinaires du pays. Un régal!
Nous prenons aussi le temps d'aller dans le centre de Lima ,(a 1h de la maison en bus) profiter de ses rues piétonnes. 

Bref, deux mois bien chargés, dont les journées et week end étaient occupés à de la manut'. J'ai quand mêmes pu cette semaine souffler et commencer à profiter un peu. Chose que j'avais toujours voulu tester sans le faire, je me suis mis à des cours de yoga afin de voir si ca me plaisait.  Bon par contre j'ai merdé parce que j'ai choisi un classe de yoga Bikram. Autrement dit, 90 min d'effort (et attention c'est pas des petits exos d'assouplissement à la con hein) dans une salle chauffée à 45C et 40% d'humidité. J'en ch** bien mais ca relaxe!

Vous l'aurez compris, pas grand chose de trépidant á vous raconter après ces deux mois ici. c'est pour ca que je me pose la question de réduire la fréquence des articles.

D'ici quelques heures, nous montons dans un bus direction Cali en Colombie. 60 heures d'une traite pour ensuite rallier Medellin où un volontariat attend Sonia pour deux mois. J'y ai pour ma part trouver un volontariat dans un hostal. 3 jours de travail et 4 de repos en échange d'un lit toute la semaine. 
L'idée est d'y passer les fêtes avec, normalement, quelques amis voyageurs rencontrés sur la route qui s'y trouveront aussi à ce moment là...

Eh au passage, merci pour la barre des 100.000 visites sur le blog atteinte. Ca me fait bien plaisir!!


Seulement quelques photos en ligne cette fois là...

Je vous laisse vous consoler en allant voir les photos de la plateforme que l'on avait fait dans un arbre en Bolivie et dont je n'avais pas les photos au moment de la publication de l'article!

1 commentaire:

remarque, suggestion,... lâchez vous!