mardi 26 novembre 2013

bateau stop aux Canaries, dernier article!

Dans le précédent article, je vous avais promis de vous écrire le prochain lorsque j'aurais trouvé un bateau pour partir d'ici. Alors pour me motiver, j'ai mis un titre de circonstance!

Après Las Palmas, je suis donc allé à Tenerife en ferry (j'ai même pas essayé de faire du ferry-stop tellement je voulais partir de Las Palmas et sa marina qui vous aspire tel un trou noir).


Je savais par le biais de Paulin et Emeric que  la marina était plus petite mais avec du mouvement et qu'il serait possible de trouver un embarquement depuis ici (Paulin et Emeric ont trouvé là bas).

C'est donc plein d'espoir que j'ai débarqué à Santa Cruz de Tenerife le lundi 11 novembre au matin.
Dès mon arrivée j'ai fait un tour de marina pour demander à toutes les personnes que je voyais sur les bateaux.
Effectivement la marina est plus petite puisqu'elle ne comporte que 5 pontons (contre 21 à Las Palmas!) et du coup l'ambiance y est totalement différente. Je ne trouverais bien sûr pas du premier coup mais je ferrais quelques contacts.

Je passerais mes journées assis en face des pontons, à attendre l'arrivée de nouveaux bateaux (3 par jour en moyenne). Curieusement je ne m'ennuie pas, j'ai tout le temps pour méditer, et réfléchir à la suite de mon voyage. Je dormirais les deux première nuits sur le parking. D'abord en accrochant mon hamac à un bout de ponton stocké là puis directement par terre pour me protéger du vent. J'ai beau dormir dehors et par terre, je ne me plaint pas. J'ai trouvé un parking de luxe avec un point d'eau à 1m, le wifi, une machine à café  à 30m... Je suis presque heureux de dormir dehors!

Bon par chance, Antonia, une allemande en service volontaire européen ici acceptera ma demande de couchsurfing pour 2 nuits (les deux où il y a eu de la pluie!) Elle vit en haut de Santa Cruz de Tenerife dans une maison avec 4 autres européens en service ici. Gros melting-pot dans le salon! Il y avait donc un français, une allemande, une polonaise, une tchèque, un italien et une roumaine.

de gauche à droite: un italien, une tchèque et Antonia mon hôte

Profitant de pouvoir laisser mes affaires chez elle, j'ai essayé de faire du stop vers le sud de l'ile pour aller chercher dans d'autres marinas.... Malheureusement le stop aux Canaries ne semble pas bien marcher et après 2 heures d'attentes, je dois renoncer par manque de temps.

Et puis un beau jour, à force de rien faire, je comprends que ce que je fais ne rime pas à grand chose. Je passe mes journée à chercher et au final de mon mois aux Canaries, je n'ai rien vu. Je me focalise trop sur ce bateau qui ne veut pas me prendre. Alors du coup j'ai laissé tombé les recherches pour quelques temps. Juste profité du moment présent et lorsque ce sera le moment je trouverais le bateau qu'il faut.

- Tout vient à point à qui sait attendre -

Et un jour, c'est le drame.... la connerie de l'année!
Un homme se présente, il convoie un Katana (un bateau pas un sabre!) vers Saint Martin et cherche un équipier. Etant obnubilé par mes recherches vers le Cap Vert, je dis non et vais lui chercher Emeric, Il embarquera avec eux 2 jours plus tard. Je réalise malheureusement trop tard (12h ) et leur ravitaillement est déjà fait.... J'aurais demandé plus tôt, ils m'embarquaient en plus!

Car oui, maintenant je me fiche de la destination. Seul le voyage compte et pour l'instant je dois dire que mon avancement est au point mort.... Le bon côté des choses est qu'après 1 mois de galère en commun avec Emeric, je lui ai fait un joli cadeau.
Bon vent!

Après cette journée du coup, j'ai décidé de prendre le premier bateau que je trouverai.

Pour me changer les idées, je me suis rendu dans le sud de l'île ou j'avais repéré deux autres marinas.
j'y passerais la journée à arpenter les pontons et mettre des annonces. Je repartirais avec une piste mais rien de bien concret...

Le soir, sur un coup de tête, j'ai changé d'île, direction La Gomera. Arrivée tardive, je me suis trouvé une plage pour dormir. Et quelle nuit! J'ai eu le droit à un magnifique levé de pleine lune suivi du passage d'une étoile filante comme j'en avais jamais vu pour ensuite me réveiller avec un sublime levé de soleil sur un mont Teide (plus haut sommet d'Espagne situé sur l'île de Tenerife).

chambre avec vue sur la mer

Après une baignade pour me réveiller et accessoirement me laver, direction la marina. J'y ai laissé des annonces et fais le tour des pontons mais pour la plupart, les bateaux présents se préparent à hiverner ici... Je suis donc reparti sans bateau direction Tenerife (et oui mon parking me manquait!)

chambre avec vue sur...rien!

Après quelques nuits supplémentaire sur mon parking adoré, direction la montagne, pour aller voir Cédric, un ami de Margot (fille faisant du bateau-stop et ayant un bateau rencontrée une semaine plus tôt) qui a tout plaqué pour venir élever des chèvres et faire un potager aux Canaries. Troc de patates contre du miel et récup', une vie simple mais très riche. Respect!



Ah et pour ceux qui n'auraient pas percuté, si vous êtes en train de lire cet article, c'est que j'ai trouvé un bateau... direction l'île de la Gomera avant de mettre les voiles pour le Cap Vert!

et un de plus!

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Petit aparté pour les bateaux-stoppeurs qui lisent cet article.
Avant et pendant ce voyage, j'avais cherché quelques infos sur le bateau stop et n'avais rien trouvé de bien concret. Seulement quelques discussions sur des forums.
Du coup, je m'étais dis que une fois mon expérience faite, je ferais un article spécial "guide du bateau-stop" pour essayer de synthétiser les bons plans.
Mais je me suis rendu compte qu'un tel article n'aiderait personne. Je n'ai pas la prétention de dire que tout le monde aurait vu cet article mais je pense que la beauté du stop est sa spontanéité et les rencontres qu'il amène.
Donc si vous cherchez des infos précises, vous ne les  trouverez pas dans cet article. Enfin si, mais pas dis comme tels. J'ai en effet caché quelques infos dans mes différents articles sur les Canaries. Bons plans, spots, saisons, marinas,... tout y est, il suffit de décrypter.
Ce que je peux dire c'est que si vous cherchez sur Las Palmas, allez au moins dormir une nuit à El Warung pour rencontrer Manolo!

Bonne chance à vous, l'important c'est d'y croire!


Bon et parce que je vous aime bien, vous avez le droits à 2 albums photos pour le même prix!



6 commentaires:

  1. Bon vent ami voyageur! (Fiona Frenchy de Las Palmas)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci
      Bonne chance à vous pour votre installation!

      Supprimer
  2. Tu commence à avoir un sacré look de baroudeur !! enfin, croisons les doigts pour que cette aventure reste du côté fun de la force =)
    Valou, qui a sorti les chaussettes d'hiver !

    RépondreSupprimer
  3. Salut mon Bapt,
    Une bise de Franche Comté où on se les pète... -12°C, de la neige et un chauffage qui marche à plein tube... Me verrais bien dans cette chambre avec vue sur la mer...
    Profite bien...
    Ah au fait, j'aime vachement ton nouveau look :-)
    A bientôt

    Ton parrain & tonton

    RépondreSupprimer
  4. Bravo ! La saison achevait de toute façon... La traversée de l'Atlantique après Décembre, ça risque d'être impossible ! Alors quand tu dis que tu n'avais pas trouvé d'infos sur le bateau stop, tu veux dire mis à part notre livre (La bible du grand voyageur chez Lonely Planet) ? Parce que c'était surtout basé sur le livre "Le bateau-stop" que Nans avait écrit avant, mais mis à jour avec les expériences d'une vingtaine de bateaux-stoppeurs ! Je pense que le chapitre est dispo sur iTunes pour 1 €... Et si tu l'avais et qu'il ne t'a pas aidé, j'aimerais bien avoir ton feedback !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au contraire, la meilleur saison est décembre janvier lorsque les alizés sont établis. Ca transat jusqu'en février même.
      le souci est que pour le Cap vert, il faut s'y prendre plus tôt.
      J'avais bien entendu lu la bible (j'y ai d'ailleurs fait un article dessus!) mais je cherchais plus des témoignages conseils de gens l'aillant fait à et endroit du style: tu peux squatter là, le ponton n° ne ferme plus,....
      ce genre de trucs quoi!

      Supprimer

remarque, suggestion,... lâchez vous!